Odradek / Pupella-Noguès

Centre de création, formation et développement pour les arts de la marionnette

Odradek/Pupella-Noguès Lieu-compagnie conventionné

Compagnonnages de la saison

compagnons déjà accueillis

Coutures / Compagnie en Cours de route

accueilli en compagnonnage du 10 au 21 mai 2021

Distribution
Flavie Chauvin jeu, co-écriture/ Ninon Juniet mise en scène, co-écriture/ Gabriel Gonzalez scénographie et animation/ Pauline Lebellenger vidéo et montage sonore
/ Marion Sciuto création lumière/ Aurélien Vialette aide à la production

Note d’intention
« La couture c’est une activité de filles ! » Pourquoi perpétuer cette transmission ? Que faire de cet héritage ? Explorons ces coutures qui croisent sans cesse notre chemin et qui interrogent nos identités.
Comprendre pourquoi toutes mes copines se remettent à faire de la couture ? Comprendre pourquoi ma grand-mère a refusé de transmettre à ses filles ? Comprendre pourquoi c’est encore une activité genrée ?
Une transmission
Le genre est une construction sociale, quelque chose dont on hérite, parfois dès le plus jeune âge, comme l’explique François Héritier dans l’émission France Culture "Avoir raison" par Caroline Broué. Elle donne l’exemple des bébés de sexe masculin qui sont nourris différemment des bébés de sexe féminin.
N’est-il pas essentiel de détricoter cette histoire de différence garçon/fille ?
En démêlant ensemble cette pelote usagée, peut-être que nous participerons à permettre aux enfants de grandir plus librement et d’avoir le choix de devenir qui ils ont envie d’être. C’est la raison pour laquelle je veux adresser ce spectacle aux enfants à partir de 7 ans et à leurs parents.
Cette enquête théâtrale doit leur permettre d’aller eux-mêmes à la rencontre de leur propre histoire. C’est pourquoi, ils ne doivent pas seulement être spectateurs mais dramaturges et aussi acteurs de la représentation.
À défaut de pouvoir recoudre notre Histoire, peut-être est-il possible d’influer sur celle qui suivra ?

Flavie Chauvin
jeu, manipulation
Alors qu’elle est au CRR de Théâtre de Toulouse (2012-2016) Flavie Chauvin a un premier choc : le spectacle Modèles de Pauline Bureau. Elle décide que plus tard, elle fera des spectacles engagés. Puis, c’est avec le centre Odradek et la Cie Pupella-Noguès qu’elle ressent la nécessité d’apprendre la marionnette pour s’exprimer sur un plateau. Flavie intègre ensuite le master Ecriture dramatique et création scénique de l’Université Jean Jaurès, validé en 2018 et met en scène son premier spectacle de marionnettes intitulé La Traversée. Ce spectacle de rue en caravane, s’inspire du roman Le coeur cousu de Carole Martinez. Puis elle continue à collaborer avec avec plusieurs compagnies de théâtre et de marionnettes comme En cie des barbares, La Bobêche, Pupella- Noguès. Toutefois, elle sent bien qu’elle n’a pas épuisé ce thème de la transmission et de la couture. A la lecture violente de l’essai le Féminisme décolonial de Françoise Vergès, elle décide de créer un second spectacle : Couture(s).