Odradek / Pupella-Noguès

Pôle de création et développement pour les arts de la marionnette

Travailler seul dans le studio, Georges Appaix

Travailler seul dans le studio.
Se concentrer, essayer de se concentrer dès que la tête est ailleurs, vagabonde.
Trouver quelque choses, une idée, la tourner sur elle-même pour imaginer comment elle
pourrait servir au spectacle, comment la mettre à l’épreuve en répétition.
Remettre tout en question
Rêver
Essayer à nouveau
Penser au décor, au son, revenir au décor !
La lumière, des envies de noir et blanc.
Vouloir que les répétitions commencent, comme un plongeon dans le fleuve.
Attendre tout de cette densité, de la présence des danseurs, une sorte de révélation ?
Inquiétude.
Inquiétude, diverses, à plusieurs endroits de nos vies.
Alors…
Travailler pour la scène, pour ce moment fugitif, partage même si trop peu, précieux.
S’engager autant que possible, mais essayer de se regarder faire aussi, toujours.
Chercher le mouvement, la légèreté et la gravité, l’une dans l’autre.
Une gaieté ? Des joies !
Une vitalité attentive.

Georges Appaix
Janvier 2008

À voir aussi...